Dépouiller ses pensées,

jusqu'en leur nudité diaphane.

Dépouiller sa pensée,

la sculpter, par fines incises, pour l'écorcer,

lentement, - et choient ses oripeaux.

La condenser pour la limiter, la circonscrire.

Penser sa pensée desquamée, évidée.

Puis presque rien.

Libre advenue.

Evidence du vide qui remplit tout.

Vide ni effroyable ni réjouissant.