Mais le temps (aiôn) au fil des jours rend autre tantôt cette chose

Tantôt cette autre. Invulnérables seuls, les enfants des dieux.

 

Pindare, Isthmiques, III, 18b.