15 février 2016

Les époques de la pensée

Dans l'Antiquité, la plupart pensaient dans le grand Tout ou la Nature. Au Moyen-Âge, la plupart pensaient "en" Dieu. À la Renaissance, la plupart pensaient en vue de l'Homme. À l'Âge classique et aux Temps-Modernes, la plupart pensaient à partir de la raison. Au XX ème et au début du XXI ème siècle, la plupart pensent le langage ou le corps.   Je m'étonne de ces constantes qui dominent chaque époque. Quelle liberté ?  Quelle autonomie du penseur si lié à l'esprit de son temps ?
Posté par Anaximandre à 18:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

28 janvier 2016

Que sais-je ?

          La question "que sais-je ?" est tellement utilisée comme référence que la portée de ce qu'elle interroge s'est diluée voire évanouie.      Je viens de me la poser, la réponse est joyeusement vertigineuse : rien, d'absolument certain et précis.     Ce n'est pas par nihilisme mais par une sorte d'évidence lucide. Non je ne suis pas totalement ignorant car j'ai pu jouir d'une relative bonne mémoire et j'ai profité d'un système éducatif (en France) qui n'avait pas encore... [Lire la suite]
Posté par Anaximandre à 20:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 janvier 2016

Molière, les dupes et l’idéal

Molière           Je ne m’explique pas les goûts et les préférences, des sens comme de l’intelligence, et encore moins leur constance comme leurs changements. Pour Molière mon goût n’a jamais faibli ; au contraire, il croît à chaque rencontre. Je me sens comme chez moi dans ses « comédies », comme dans un Heimat où les rimes et les alexandrins, et aussi la prose, animent l’un des plus subtils dévoilements du psychisme humain.      Psychisme est le mot qui me disconvient le moins... [Lire la suite]
Posté par Anaximandre à 16:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
20 novembre 2015

Le bruit, la mort, le sexe - et le silence sur le reste

Le bruit, la mort, le sexe - et  le silence sur le reste ... où il est dit qu'il est plus simple et plus utile de lever les tabous sur le sexe que sur les dominations sociales, politiques, économiques, (paradoxalement) sexuelles, écologiques, symboliques...        Depuis quelques semaines je tenais à écrire un très bref article expliquant pour les quelques passants par hasard ou par envie que ce blog n'était pas abandonné mais en veille, pour "justifier" mon silence.    En effet, absorbé par des... [Lire la suite]
Posté par Anaximandre à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 octobre 2015

Héraclite d’Éphèse : être et ne pas être, il n'y a pas de question.

Nous entrons et n’entrons pas dans les mêmes fleuves ; nous sommes et ne sommes pas. ποταμοῖς τοῖς αὐτοῖς ἐμϐαίνομέν τε καὶ οὐκ ἐμϐαίνομεν, εἶμέν τε καὶ οὐκ εἶμεν. Héraclite d'Éphèse (Fragment 49, édition Diels-Kranz)
Posté par Anaximandre à 22:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
18 octobre 2015

Si nous étions vraiment démocrates...

 Moi : Nous n’agissons pas en démocrates car si nous étions vraiment démocrates, nous…  L’autre : Cette allusion au fait que nous ne sommes pas vraiment ou pas intégralement démocrates vous somme d’emblée de clarifier ce qu’est être démocrate et d’expliquer en quoi nous ne le sommes pas vraiment aujourd’hui, ou du moins pas tous. Car je ne vois pas pourquoi je ne serais pas vraiment démocrate. Personnellement j’adhère entièrement à l’idée de démocratie et j’en défends les institutions. Alors pourquoi ne le... [Lire la suite]
Posté par Anaximandre à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 septembre 2015

Se moquer des philosophes est-ce philosopher ? (Nietzschius dixit)

  "Se moquer de la philosophie c'est vraiment philospher" conclut Blaise Pascal dans son fragment 513 (pour Lafuma; 4 pour Brunschvicg). Spontanément on assimile se moquer à la raillerie, à la moquerie courante, au ricanement; ce n'est pas le seul sens du verbe au XVIIème siècle qui signifie aussi "considérer comme ridicule, déraisonnable"(1). Vraiment philosopher c'est considérer comme ridicule, déraisonnable, la philosophie. Mais qu'est-ce que la philosophie sinon le produit figé de philosophes ? Etendons l'idée de Blaise... [Lire la suite]
Posté par Anaximandre à 20:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 septembre 2015

Le soleil est nouveau chaque jour

« Le soleil est nouveau chaque jour ».  ὁ ἥλιος νέος ἐφ᾽ ἡμέρη ἐστίν.  Héraclite d’Ephèse, fragment 6 (édition Diels-Kranz)      Le fragment énoncé en thèse objective entre immédiatement en contradiction avec les observations de la physique moderne. Mais cela n’a pas d’intérêt ici et maintenant.    Or, puisque nous ne connaîtrions « a priori des choses que ce que nous y mettons nous-mêmes », ou de nous-mêmes, et si ce soleil se transforme non plus... [Lire la suite]
Posté par Anaximandre à 22:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
03 septembre 2015

Misère et grandeur de Heidegger

  Misère et grandeur de Martin Heidegger       Je n’ai jamais été heideggérien, dans le sens où j’aurais adhéré à l’ensemble de ses thèses, suivi sa démarche (méthode est impropre pour lui), et défendu ses notions (concept convient peu aussi). D’ailleurs si j’ai été quelque chose c’est… on verra plus tard.    Je n’ai jamais été heideggérien, seulement heideggérophile, ou heideggérisant. Je ne peux cacher mon Etonnement philosophique devant la différence ontologique et sa « quête » de l’être... [Lire la suite]
Posté par Anaximandre à 20:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juillet 2015

Désirs 2

Je ne fus qu'une éphémère brise sur tes lèvres et ta peau alors que tu demeures une vague pyroclaste affolante qui embrase toute ma chair.   Les morsures souriantes de tes yeux dissolvent toute conception affaissent tout principe Et pourtant ta douceur exquise et dévorante demeure   N'en déplaise à ma conscience Tu me fulgures par tes mystères Tu m'ascensionnes par tes lèvres Tu m'empierres d'airs ivres Tu me voraces   Dionysos m'est advenu paré en Aphrodite sur un char de fulgurances Vacarmes de chair Outrance... [Lire la suite]
Posté par Anaximandre à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :